Aux environs de 11 h 30 ce jour, un engin de chantier à percé accidentellement une canalisation de gaz à Noisy-le-Sec.

Dans le cadre des vastes opérations d'installation de la fibre optique sur la commune par la société Free, une mini-pelleteuse de la Société STTC creusait une tranchée dans la rue de Neuilly, en bordure de trottoir, lorsque le conducteur d'engin a percuté et arraché une canalisation de gaz.

Immédiatement, d'importants moyens de secours ont été mobilisés : Sapeurs-Pompiers ( BSPP), police et GRDF ont convergé sur les lieux, et le périmètre entièrement sécurisé.

D'après les informations que nous avons pu recueillir sur place, il ne s'agit pas d'une canalisation principale, mais d'un raccordement de type "fusée", c'est à dire un branchement partant de l'alimentation principale vers un client.

Les branchements de type "fusée" sont en tuyaux souples et réalisés avec une sorte de mini-tunnelier, permettant de traverser une chaussée sans avoir besoin de percer une tranchée, opération moins onéreuse.

Mais d'après nos premières constatations, et sous réserve d'expertises complémentaires, le conducteur d'engin a été totalement surpris dans sa manoeuvre : La canalisation n'était semble-t-il pas signalée sur le plan, se trouvait à moins de 30 cm de profondeur (la règle prévoit 80 cm) et n'était protégée par aucun grillage avertisseur.

L'alimentation principale a été entierement coupée par les pompiers,  le temps de procéder aux réparations de la conduite endommagée par les services de GRDF.

Environs 70 clients sont ainsi privés de gaz jusqu'en début de soirée.

On ne peut que se féliciter du sang-froid du personnel de la société STTC qui a immédiatement pris les mesures conservatoires en l'attente des secours
publics et éviter ainsi une nouvelle catastrophe sur notre commune qui vait vu un immeuble HLM pulvérisé dans des conditions similaires en décembre 2007.

Jean-Emmanuel NICOLAU-BERGERET
© 25 mars 2009 - JENB PRODUCTIONS

A LIRE AUSSI :

16 MOIS, 40° de FIEVRE : LE MEDECIN REFUSE LA CMU A NOISY ET AGRESSE CELUI QUI VIENT LE PAYER

CMU : CHRONIQUE DE LA LACHETE ORDINAIRE

NOISY-LE-SEC ! BIENTOT SOUS TUTELLE PREFECTORALE ?

L'ACTUALITE RECENTE SUR NOISY-LE-SEC

LA POLICE MUNICIPALE DE NOISY

NOS ARCHIVES PAR DATES, CATEGORIES ET TAGS CIBLES

NOISY-LE-SEC : NOUVELLE HAUSSE DES IMPOTS EN PERSPECTIVE